plastique

Plastique

Josse Bailly & Hayan Kam Nakache
17 12 2016 — 13 01 2017

  • Carte blanche à Thomas Baud et Basile Dinbergs
    installation au sous-sol

Ouverture sur rendez vous: contact@espacelabo.net

 

 

 

 

chrysalide

Concert organisé par Rock this town extrafine durant la phase des travaux de restructuration du Labo.

Live et dj set de Al Lover ( San Francisco) artiste musicien en tournée européenne.

 

 

À propos – La lettre de candidature

Samedi 30 avril à 17h –Book launch

À propos La lettre de candidature

Présentation: Eva May et Laura von Niederhäusern
Lecture: Ludovic Chazaud

Robert Walser a écrit La lettre de candidature en 1914. Cent et un ans après l’édition artistique d’A propos ressort cette demande d’emploi peu conventionnelle de son enveloppe: le désir d’un emploi convenable, où on pourrait se glisser comme dans une «douillette cachette», paraît de nouveau d’une actualité provocante. C’est en envisageant l’écriture de Robert Walser comme une capsule temporelle qui entre en collision avec la situation d’aujourd’hui que Eva May et Laura von Niederhäusern questionnent les moyens et tactiques artistiques présents. Que signifie l’autonomie dans des structures qui sont, par définition, hétéronomes? De quelle façon une écriture inactuelle déploie un potentiel critique dans l’emprise actuelle de l’économie sur notre vie?

La publication bilingue est parue aux Éditions d’Uqbar (Genève), en collaboration avec Gitte Bohr – Club für Kunst und politisches Denken (Berlin).

Texte de Eva May, affiche d’artiste Laura von Niederhäusern.

Edition limitée : 200 exemplaires, numérotés, imprimés sur une
presse typographique Heidelberg chez Noir sur Noir, Genève.

Téléchargez le flyer ici


Le Labo
5 Boulevard Saint-Georges 1205 Genève

L’Espace Labo bénéficie du soutien de la Ville de Genève et de Pro Helvetia.

MEUTES et UNITES (jaurías y unidades)

MEUTES et UNITES (jaurías y unidades)

Du 25.03.16 au 24.04.16
Ouverture les mardis & vendredis de 14h à 19h

Yvan Alvarez
Kim Seob Boninsegni
Lucia Martinez Garcia
Aymeric Tarrade

 

 

 

 

Ensemble distinct de choses ou d’êtres de même nature, réunis dans un même endroit. Ensemble plus ou moins organisé de personnes liées par des activités, des objectifs communs. Formation élémentaire du peloton ou de la section. Ensemble G muni d’une opération interne dans G, associative, qui admet un élément neutre et telle que tout élément a un symétrique et un seul. Foule, bande de gens acharnés contre quelqu’un, qui organise des événements pour satisfaire une haine à l’égard d’une communauté, d’un pays, d’un système.

Télécharger le communiqué de presse

 

Voir un extrait de vidéo de Lucia Martinez

le 6 avril 2016, 18h-21h

Gateway at dusk

Ouverture spéciale de l’exposition MEUTES et UNITES (jaurías y unidades) le 6 avril 2016 à l’Espace Labo de 18h à 21h parallèleemnt au vernissage de l’exposition de Kim Seob Boninsegni ENTRE CHIEN ET LOUPS à Truth and Consequences (7, boulevard d’Yvoy, 1205 Genève).

 

Dès le 16 avril 2016

Diffusion de « Saturne », un film vidéo de Yvan Alvarez et Kim Seob Boninsegni, avec Sonita Boninsegni et Eilott Vallirs à l’Espace Labo

Talweg 03

Pétrole Editions présente la revue, dans la cave de l’Espace Labo parallèlement à l’exposition Revolution in our lifetime.
13 février – 06 mars 2016
Ouverture mardi, mercredi et vendredi de 14h à 18h ou sur rendez-vous.

 

 

 

 

TALWEG 03

 

Vendredi 12 février 2016, dès 18h : Lancement de la revue TALWEG 03

Pétrole Editions

TALWEG 03– Transrevue
Pensées — Art contemporain

Le mouvement

TALWEG désigne la ligne d’intersection de deux pentes latérales d’une vallée, suivant laquelle se dirigent les eaux courantes.
TALWEG ne possède aucune contrainte technique ni formelle pérenne. Format, papier, impression, reliure, forment un système architectural propre à chaque numéro. Sa publication est annuelle.
TALWEG est un laboratoire de recherche où se côtoient des propositions plastiques et théoriques, points de vue artistiques, littéraires et scientifiques autour d’une réflexion commune.
TALWEG 03 est parue en janvier 2016 et porte sur la notion de MOUVEMENT. Elle s’inspire de la forme du journal d’informations, non relié, au papier fin. Fermé, l’objet est replié en deux sur toute sa hauteur; ouvert, ce pli forme une ondulation sur la surface des double-pages, creux et crête.

TALWEG03 rassemble neuf artistes / collectifs : Ludmilla Cerveny, Alex Chevalier, Emma Cozzani, Arthur Debert, ExposerPublier, Mickaël Gamio, Francois-Xavier Guiberteau & Anne-Emilie Philippe, Bénédicte Lacorre, Mountaincutters. Les auteurs Marie Richeux, Marie-Eve Lacasse, Nathalie Quintane et Montassir Sakhi ont été invités à se joindre à eux au sein de l’édition.

 

Revolution in our Lifetime

Du 12 février au 06 mars 2016

Davide Cascio

Revolution in your lifetime

Davide Cascio propose une installation environnementale. Elle intègre une série d’affiches titrées REVOLUTION IN OUR LIFE TIME. Cette série découle de la récupération des macules d’une édition réalisée avec Vincent Kohler en 2012, elle additionne et multiplie les couches et les techniques d’impression: offset, typographie, xylographie, monotype et collage.

Ces affiche-palimpseste REVOLUTION IN OUR LIFE TIME s’inspirent directement de la production graphique d’Emory Douglas (Ministre de la Culture du Black Panther Party de 1967 à 1980), elles représentent une tentative de déconstruction de ces images graphiques.

2 affiches encadrées, Revolution in our lifetime, 2015
Revolution in our lifetime, 2015, techniques mixtes sur papier, 46 x 64 cm

 

«Des drapeaux, des morceaux de papier ou des tissus avec des mots, dictés par l’urgence d’une révolution. C’est la légèreté et la danse totémique, le pouvoir précaire de l’instant qui s’opposent au poids rhétorique de l’histoire. L’anti-monument est là pour contredire le monument-même, pour en renverser la symbolique et exorciser son magnétisme idéologique juste avant qu’il soit détruit, effacé».

détail accrochage installation Revolution in our lifetime, Espace Labo, 2016
Détail, installation Revolution in our lifetime, Espace Labo, 2016

Pour Davide Cascio, les drapeaux, les morceaux de papier ou les tissus se réfèrent à des pièces «molles» dans la tradition de l’art minimal, comme les caoutchouc de Richard Serra ou les feutres Robert Morris.
Ces matériaux enveloppent le spectateur dans un lieu de repos et favorisent l’agrégation spontanée comme l’Auditorium de Franz West à la Documenta de 1992 (72 divans en fer sur lesquels étaient posés des tapis d’Orient usagés, utilisés comme sièges par le public).

Davide Cascio, Revolution in our lifetime, dangling painting1
Détail 2, installation Revolution in our lifetime, Espace Labo, 2016
Davide Cascio, Revolution in our lifetime, Espace Labo, 2016
Détail 3, installation Revolution in our lifetime, Espace Labo, 2016
L’exposition REVOLUTION IN OUR LIFE TIME a reçu le soutien du Fonds d’Art Contemporain et de Pro Helvetia.

Davide Cascio (1976) vit et travaille à Lugano et à Paris. Membre de l’Institut Suisse de Rome pendant deux ans (2004-06), il a gagné le Prix Vordemberge-Gildewart en 2005 et le Prix-culturel Manor pour le canton du Tessin en 2007. Il a exposé en Suisse à la Kunsthalle de Bâle, au Kunstmuseum de Glarus et de Thun. Il a exposé à «La chambre» de la galerie Xipppas et au FRAC centre d’Orleans. Il a été résident au Pavillon du Palais de Tokyo à Paris (2009-2010), à Astérides à Marseille en 2011 et en 2012 à la Box de ENSA Bourges. En 2014 est en résidence à la Fondation d’entreprise Galeries Lafayette à Paris. A Partir de septembre 2015 est doctorant au SACRe PSL/ENSBA à Paris.

 Photographies: Yann Le Floc’h